Comment obtenir son Visa De Facto avec un(e) kiwi en Australie !

Lorsque je suis arrivé en Australie mon PVT en poche (« Permis Vacances Travail » ou « Working Holiday Visa »), cela faisait déjà plus de 6 mois que nous étions en couple avec Katrina (www.theprettykind.com).

En effet, le Permis Vacances Travail permet de séjourner et travailler en Australie pendant une durée de 1 an et est renouvelable à condition d’avoir moins de/ou 30 ans maximum et d’effectuer ses 88 jours de travail dans un secteur spécifique d’une région considérée comme éligible pour ce visa.

Seulement voilà, le problème c’est que lorsqu’on a passé le cap des 30 ans la même année, qu’on ne peut donc pas le renouveler et qu’en plus, ce visa est sur le point de se terminer ; on doit absolument sortir du pays avant la date de fin de validité du PVT sous peine d’être banni pour au moins 3 ans d’entrée du territoire.(l’immigration ne rigole pas avec ça !!)

2014.08.19_3Jour après jour, cette date butoir résonnait dans un coin de ma tête et signifiait la fin de mon séjour en Oz mais puisque Katrina et moi ne voulions absolument pas être séparé et qu’on souhaitait continuer à voyager ensemble en Australie, il a fallu trouver un moyen de pouvoir rester sur le territoire.

J’ai donc commencé à chercher une solution alternative pour pouvoir prolonger mon séjour avec elle.

Les choix étaient plutôt limitées car travaillant en tant que Photographe freelance, je ne pouvais prétendre à un quelconque « Sponsorship ».

Alors, en faisant des recherches plus approfondies sur le sujet, j’ai commencé à en parler autour de moi pour savoir si quelqu’un de mon entourage était déjà passé par là et….Bingo !! Quelle chance quand Greg m’annonce qu’il a obtenu un visa « De Facto » deux ans plus tôt avec sa copine Kiwi J (Greg est un ami Français, il est Film Maker et habite Melbourne depuis plusieurs années, vous pouvez voir son travail à cette adresse).

C’était donc la première fois que j’entendais parler d’un Visa De Facto avec un(e) partenaire néo-zélandais(e) ou ce que l’immigration désigne comme : « New-Zealand citizen family relationship (temporary) Visa Subclass 461».

 

1) Mais quel est ce Visa???

C’est un visa qui permet à une personne non néo-zélandaise de voyager et travailler en Australie avec un membre de sa famille néo-zélandais qui n’est pas résident permanent en Australie, (bah ouai sinon ça marche pas ^^ ) pendant une durée de 5 ans en toute légalité.

2014.04.13

En fait, les Néo-Zélandais qui viennent vivre et travailler en Australie n’ont pas besoin de visa particulier.

 

Un « Special Category Visa » leur est accordé dés leur entrée sur le territoire, ce qui ne leur donne pas pour autant les mêmes droits que les résidents permanents Australiens.

L’idée c’est donc d’arriver à prouver au gouvernement Australien que vous faites partie de la famille d’un(e) Néo Zélandais(e) et que vous habitez sous le même toit depuis 6 mois minimum (l’idéal étant quand même d’être en couple).

2) Quels sont les droits que ce Visa vous accorde ?

Ce visa va vous permettre de :

-Vivre en Australie pour une durée de 5 ans.

-Travailler ou étudier sans aucune contrainte.

-Entrer et sortir du territoire en illimité.

-Il est renouvelable.

ATTENTION :

Il est impératif que vous et votre partenaire possédiez un passeport valide lors de la demande sous peine de voir votre visa refusé !

3) Comment ça se passe au niveau des démarches ?

Au début ça peut paraître assez compliqué niveau paperasse et on peut très vite se décourager car certains documents prennent du temps à obtenir mais un coup de téléphone à l’immigration plus tard et tout s’éclaire rapidement.

Le plus long et fastidieux au niveau des démarches reste quand même les demandes administratives provenant de la France. (Comme l’acte de naissance, le casier judiciaire vierge…). Voilà pourquoi il est important de s’y prendre assez tôt avant la date de fin de son Working Holiday Visa (Au moins trois mois avant la fin).

La demande de ce Visa peut se faire en Australie directement mais aussi de l’étranger. Si vous faites la demande de la France, vous devez être en France lors de la réponse du gouvernement Australien et inversement si vous êtes en Australie au moment de la demande vous devez être en Australie.

Dans un premier temps, il va falloir prouver que votre relation est vraie!

2015.02;08

Pour cela il va falloir s’armer de patience et commencer à collecter un bon nombre de preuves, témoignages et documents qui prouveront que la relation que vous déclarez est sincère.

  • D’après mon expérience, les premières choses à faire que vous soyez en Australie ou en France lors de la demande sont d’aller sur le site de votre ville de naissance et de faire la demande de votre acte de naissance « plurilingue » si possible.
    En principe, quand on coche la case « plurilingue » on est censé le recevoir déjà traduit en Anglais et ça vous évite normalement de payer une traduction par la suite. (ce qui n’a pas été mon cas puisque ce document est arrivé par la poste en français dans la boite aux lettres de mes parents…oh well…)
  • Ensuite rendez vous sur le site du gouvernement français (https://www.cjn.justice.gouv.fr/cjn/b3/eje20) et répondez aux questions afin de recevoir chez l’un de vos proches ou à votre adresse postale en France votre extrait de casier judiciaire vierge (bulletin N°3). (Une fois reçus, demandez à votre correspondant en France de vous scanner ces documents et vous les envoyer par courrier postal à votre adresse Australienne.)
  • Important : Votre « Casier judiciaire vierge » ainsi que le « Police check certificate » de votre partenaire Kiwi doivent être originaux.

Pour tout le reste du dossier, il est important de fournir les copies certifiées conformes de vos documents et non les originaux à moins que l’immigration vous les demande !

En attendant de recevoir votre extrait de casier judiciaire vierge ainsi que votre certificat de naissance, voici ce qu’il vous reste à faire :

-Fournir 2×2 photos d’identité conformes (2 par personnes).

-Fournir la copie du passeport et le « Birth Certificate » de votre partenaire Néo-Zélandais(e).

-Fournir les preuves de votre relation avec le ou la partenaire Néo-Zélandais(e).

-Rendez vous sur le site du gouvernement Australien et télécharger le formulaire 80 et le formulaire 147.

Vous devez remplir complètement ces deux formulaires et c’est là que le plus gros du travail commence puisqu’il va falloir recenser l’historique de :

-vos adresses de résidence depuis les dix dernières années,

-les pays que vous avez visités depuis les dix dernières années,

-les différents emplois que vous avez effectués ainsi que les établissements scolaires et diplômes obtenus depuis votre naissance!

TOUT, je dis bien TOUT y passe !!

Il vous faudra effectuer une simulation de cout du visa directement sur le site de l’immigration et recopier le montant dans le formulaire 80 ainsi que vos informations de paiement avant d’envoyez le dossier complet à l’adresse : GPO Box 9984 – Sydney NSW 2001

© Stéphane Spatafora - www.stephanespatafora.com

A titre informatif et pour vous donner une idée, voici la liste des documents que ma demande de Visa contenait :

-Une lettre manuscrite où j’explique et certifie l’authenticité de notre relation.

-Une lettre manuscrite de ma conjointe expliquant et attestant l’authenticité de notre relation.

– Environ une dizaine de lettres manuscrites et numériques (emails) de nos familles et nos amis attestant l’authenticité de notre relation.

-A peu prés 80 photos (imprimées) retraçant les différents moments de notre relation pendant nos voyages et lors de nos sorties avec nos amis et familles.

-Le bail de notre appartement signé par nos soins et qui contenait nos deux noms de famille.

-Les quittances de loyer depuis le début de votre bail contenant vos deux noms de famille.

-Une lettre de notre agent immobilier attestant la sincérité de notre relation.

-Une attestation de notre banque qui montre l’existence d’un compte commun avec nos deux noms de famille.

-Les factures d’électricité depuis le début du bail par notre fournisseur d’énergie en Australie.

-Les factures depuis le début du bail par notre fournisseur d’accès internet.

-Mon acte de naissance et mon extrait de casier judiciaire vierge (traduits en Anglais par un traducteur certifié NAATI) ainsi que le « Birth Certificate » et le « Police Check Certificate » de ma conjointe.

– Le formulaire 147 rempli et signé. http://www.border.gov.au/Forms/Documents/147.pdf

– Le formulaire 80 rempli et signé.

-La Checklist 461.

4) Combien ça coute?

Vous pouvez faire une estimation du cout du visa sur le site du gouvernement Australien.

Pour ma part j’ai du faire un paiement de 325$.

5) Au bout de Combien de combien de temps on obtient une réponse?

Lorsque l’immigration reçoit votre dossier complet par voie postale, vous recevez quelques jours plus tard sur votre email un document attestant que votre dossier est en cours d’examen ainsi qu’une facture concernant le paiement.

Un « Bridging Visa » vous est aussi accordé et communiqué dans ce même mail pendant que vous attendez la réponse définitive.

Alors dans mon cas, j’ai envoyé la demande pile poil deux mois avant la fin de validité de mon WHV et j’ai obtenu mon « Subclass Visa 461 » en moins d’un mois. Il est écrit sur le site de l’immigration que la réponse sera impérativement communiqué dans les deux mois suivant la date de réception de la demande.

Si jamais vous dépassez la date de fin de votre WHV et que votre demande a été reçue et est en cours de traitement par l’immigration, vous basculerez automatiquement sur un Bridging Visa qui va vous permette de rester sur le territoire et faire le lien en attendant d’obtenir votre Subclass Visa 461.

Attention !! Tous les documents en français que vous communiquez dans le dossier doivent impérativement être traduits en anglais, y compris les documents officiels par un traducteur ayant la certification NAATI (voici le contact d’un très bon traducteur qui a des tarifs abordables pour la traduction de vos documents : Travis Watters altiuslanguageservices@gmail.com)

Voilà, vous savez tout, il ne vous reste plus qu’a passer à l’action et je vous souhaite bonne chance et le meilleur pour la suite !

Que la force soit avec vous =P

2014.11.17_1

 

 

INSCRIS TOI A LA NEWSLETTER
Pour recevoir les "7 clés essentielles pour atteindre le succès" ainsi que tout un tas d'astuces en photo, en développement personnel mais aussi mes bons plans pour t'aider à économiser de l'argent lors de tes voyages.
We hate spam. Your email address will not be sold or shared with anyone else.

About The Author

Stéphane Spatafora

Stéphane Spatafora est un photographe français. Il est né et a grandi dans le sud de la France sur la Côte d’Azur. A 17 ans, il intègre le groupe de rock FICKLE avec lequel il signe en 2004 son premier contrat d'artiste chez Murrayfield Music/Warner. Après avoir sorti deux albums internationalement, enchainé plusieurs tournées en France et à l'étranger pendant plus de sept ans, le groupe s'arrête et il déménage sur Paris en 2008. Il obtient ensuite son diplôme d'assistant réalisateur puis commence à travailler dans l'industrie du cinéma et de la télévision. Il fait ses premiers pas début 2010 en tant que photo-journaliste pour la célèbre agence SIPA PRESS. A la suite d'une rencontre avec une photographe qui l’inspire et l’initie à la photo de mode, il décide de se spécialiser dans ce domaine pendant plus de quatre ans jusqu’a ce qu'une envie de voyager le pousse à déménager en Australie fin 2014. En 2015, il signe à Melbourne un contrat avec l'agence GIANT Management qui le représente et le met en relation avec plusieurs entrepreneurs de talent. Il comprend alors qu’il est possible de vivre de ses passions tout en continuant à voyager et découvrir les merveilles de ce monde. Début 2016, il lance son blog et sa chaine youtube afin de devenir indépendant géographiquement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.